Ftp washington

De UnixManiax
Aller à : navigation, rechercher


FTP Washington est le nom d'un serveur ftp développé à la Washington University. Il s'appelle wu-ftpd sous linux. C'est un serveur ftp assez ancien, souvent remplacé par proftp ou vsftp, plus récents, plus puissants et à la syntaxe plus simple. Mais ftp Washington est le serveur ftp installé par défaut sur Solaris et AIX, il est donc souvent présent en entreprise.

Configuration

Les fichiers de configuration sont dans /etc/ftpd/. Le fichier principal est /etc/ftpd/ftpaccess. En voici un exemple.

# ident "@(#)ftpaccess  1.2     03/05/14 SMI"
#
# FTP server configuration file, see ftpaccess(4).
#

class           realusers       real            *
class           guestusers      guest           *
class           anonusers       anonymous       *

loginfails      3
passwd-check    trivial         warn
private         no
shutdown        /etc/ftpd/shutdown.msg
# email         user@hostname
# guestuser     username
guestuser       ibmti02 toto
# rhostlookup   no

keepalive       yes
recvbuf         65536           real,guest,anonymous
sendbuf         65536           real,guest,anonymous
# flush-wait    no              anonymous
# passive       ports           0.0.0.0/0       32768   65535
# timeout       data            600
# timeout       idle            300

banner          /etc/ftpd/banner.msg
greeting        brief
message         /etc/ftpd/welcome.msg   login
message         .message                cwd=*
readme          README*                 login
readme          README*                 cwd=*
# quota-info    *

chmod           no              anonymous
delete          no              anonymous
overwrite       no              anonymous
rename          no              anonymous
umask           no              anonymous

compress        yes             realusers guestusers anonusers
tar             yes             realusers guestusers anonusers

path-filter     guest,anonymous /etc/ftpd/filename.msg  ^[[:alnum:]._-]*$ ^[.-]

noretrieve      relative        class=anonusers         /
allow-retrieve  relative        class=anonusers         /pub

upload  class=anonusers    *    *         no  nodirs
# upload  class=anonusers    *    /incoming yes ftpadm ftpadm 0440 nodirs
upload  /exploit/transfic/ibm   *       yes     hercule exploit 0664
upload  /exploit/transfic       *       no
upload  /exploit/transfic       /artemis        yes     hercule exploit 0664
upload  /exploit/transfic       /ibm            yes     hercule exploit 0664
upload  /exploit/transfic       /ibm/flags      yes     hercule hercule 0664
upload  /exploit/transfic       /ibm/data       yes     hercule hercule 0664
upload  /exploit/transfic       /edd/flags      yes     hercule hercule 0664
upload  /exploit/transfic/edd   *               yes     hercule hercule 0664
upload  /exploit/transfic/ibm   /flags          yes     hercule hercule 0664
upload  /exploit/transfic/artemis       *       yes     hercule hercule 0664

# log           commands        real,guest,anonymous
# log           security        real,guest,anonymous
# log           transfers       real,guest,anonymous    inbound,outbound
# xferlog       format  %T %Xt %R %Xn %XP %Xy %Xf %Xd %Xm %U ftp %Xa %u %Xc %Xs %Xr

# limit-time    anonymous       30
# limit         anonusers       10      Wk0730-1800       /etc/ftpd/toomany.msg
# limit         anonusers       50      SaSu|Any1800-0730 /etc/ftpd/toomany.msg

email toto@foo.fr


Quelques explications

La plupart des lignes ci-dessus n'ont pas été modifiée par rapport au fichier originel. Voici des précisions sur des lignes intéressantes :

  • guestuser ibmti02 toto : Les comptes ibmti02 et toto sont chrootés dans leur home (les comptes sont séparés par des espaces).
  • upload /exploit/transfic/ibm * yes hercule exploit 0664 : Les fichiers qui seront déposé dans /exploit/transfic/ibm appartiendront au compte hercule, groupe exploit, avec les droits 664.
  • les lignes upload concernent les répertoires dans lesquels on va déposer les données. Les répertoires sont séparés en deux colonnes, mais en réalité, si on assemble les deux colonnes, ça fait le vrai chemin au sens unix. La séparation sert à séparer, à gauche le home de l'utilisateur et, à droite, le reste de l'arborescence. On peut donc avoir plusieurs lignes upload pour le même répertoire.

Plus d'informations

Vous trouverez d'autres informations dans la seconde partie de cette page : http://www.resoo.org/docs/ftp/securing_ftp_servers.html