Réseau Solaris 11

De UnixManiax
Aller à : navigation, rechercher


Ce qui suit s'applique à Solaris 11. Pour les versions antérieures de Solaris, voir la page Réseau- Solaris.

Nouveautés de Solaris 11

La couche réseau a été revue en profondeur dans Solaris 11. La commande ifconfig (toujours utilisable) est maintenant remplacée par les commandes dladm et ipadm. Contrairement à ifconfig, les configurations faites avec dladm et ipadm sont persistantes au reboot.

dladm sert à la gestion des liens physiques, des aggrégats, des VLANs et des tunnels.

ipadm sert à la configuration ip.


Modes manuel et automatique

Le mode automatique est entièrement automatique et fait du DHCP sur toutes les interfaces. Le mode manuel permet de configurer comme on veut les interfaces, en statique ou en DHCP.

Passer en mode automatique :

# netadm enable -p ncp Automatic

Passer en mode manuel :

# netadm enable -p ncp DefaultFixed

Tout ce qui est présenté dans la suite de cet article est fait en mode manuel, puisque le mode automatique n'autorise aucune personnalisation.


Configuration interface simple

Voir la liste des interfaces

# dladm show-link
LINK                CLASS     MTU    STATE    OVER
net0                phys      1500   up       --

ou

# dladm show-phys
LINK              MEDIA                STATE      SPEED  DUPLEX    DEVICE
net0              Ethernet             up         1000   full      e1000g0


Configuratione en ip fixe

# ipadm create-ip net0
# ipadm create-addr -T static -a local=10.36.208.30/22 net0/v4

Configuration en DHCP

# ipadm create-ip net0
# ipadm create-addr -T dhcp net0/v4

Configurer la gateway

# route -p add default 10.36.208.1

Supprimer une gateway :

# route -p delete default 10.36.208.1


IPMP et agrégats

Différences

L'IPMP (IP network MultiPathing) et les agrégats sont des manières d'agréger les interfaces réseau pour faire de la répartition de charge et de la tolérance de pannes. Pour faire simple, les agrégats sont plus performants, plus paramétrables, plus complets, mais nécessitent des équipements réseau compatibles. Vous trouverez tous les détails ici http://docs.oracle.com/cd/E26502_01/html/E28993/gfxno.html

IPMP

Voici un exemple avec un ipmp qu'on va appeler "ipmp0" avec deux interfaces net0 et net1.

ipadm create-ipmp ipmp0

Si les interfaces existent physiquement (visibles avec dladm show-link ou dladm show-phys), mais ne sont pas visibles avec ipadm show-if, alors il faut les créer :

ipadm create-ip net0
ipadm create-ip net1

Puis :

ipadm add-ipmp -i net0 -i net1 ipmp0
ipadm create-addr -T static -a 10.35.209.151/22 ipmp0/v4
ipadm show-if


Agrégats

On ne peut faire des agrégats que avec des interfaces unplumbed.

On va créer un agrégat "aggr0" avec deux interfaces net0 et net1.

dladm create-aggr -l net0 -l net1 aggr0
ipadm create-ip aggr0
ipadm create-addr -T static -a 10.36.209.151/22 aggr0/v4

Et voilà.

Si on veut ajouter ou retirer une interface après la création, on va taper :

ipadm add-aggr -l net2 aggr0
ipadm remove-aggr -l net2 aggr0

Pour voir le statut :

# dladm show-aggr
LINK              MODE  POLICY   ADDRPOLICY           LACPACTIVITY LACPTIMER
aggr0             trunk L4       auto                 off          short

ou

# dladm show-aggr -L
LINK                PORT         AGGREGATABLE SYNC COLL DIST DEFAULTED EXPIRED
aggr0               net1         yes          no   no   no   no        no
--                  net0         yes          no   no   no   no        no

Pour supprimer un agrégat :

dladm delete-aggr aggr0

On peut activer ou désactiver le mode LACP (un mode de regroupement des liens, nécessite qu'il soit actif sur les équipements réseau).

  • activer :
dladm modify-aggr -L active -T short aggr0
  • désactiver :
dladm modify-aggr -L off aggr0